Photo: Anne Ransquin

"Je suis atteinte d'une folie qui exige un certain dépassement de soi!" Chahdortt Djavann

Tülin Özdemir

Cinéaste - Filmmaker

Co-founder Les Herbes Folles

 

Diplômée de la Haute Ecole d'Art de Saint-Luc à Bruxelles, j'ai travaillé plusieurs années en tant qu’indépendante en architecture d’intérieur avant de passer les examens d'entrée pour l'INSAS. Après deux ans dans la section réalisation, j'ai suivi un programme du S.I.C. (Sound Image Culture), un master en documentaire de création et anthropologie visuelle. J'y ai réalisé mon premier court-métrage documentaire «Notre Mariage». Un film en « je », où j'explore le sujet du mariage précoce. «Au-delà de l' Ararat», mon premier moyen-métrage, est une continuation de ce premier travail, la quête identitaire et la mémoire à travers le récit des femmes d'Anatolie (Turques, Kurdes et Arméniennes). En 2011, avec Anne Ransquin, une amie photographe, nous avons sillonné les Balkans pour réaliser un projet d'installation film/photo «Clivovich vs Kebabtje». La question était: Qu’est-ce qui sépare les gens et en même temps les relie? Les frontières ne sont pas forcément là où on le croit. Le thème principal que je traite en cinéma est la femme. Qui est la femme dans notre monde d'aujourd'hui ? Mon court-métrage documentaire «Rendez-vous sur le quai» a été réalisé dans le cadre d’une exposition pour la Fondation de l’Architecture de la ville de Bruxelles. Comme réponse à la question "Et la femme dans la ville ?" J'ai réalisé une balade sur péniche, au rythme de l'eau qui est un des rares éléments féminins dans l’espace publique où la violence envers le corps de la femme est omniprésente. Mon parcours a été ponctué par une années à l'ULB en Master Ecriture et Analyse cinématographique.

"Les Lunes Rousses" (2019), long-métrage documentaire, avec "Notre Mariage" et "Au-delà de l'Ararat", clôture la trilogie sur la quête identitaire.

Actuellement, je prépare l'écriture d'un long-métrage fiction et un prochain documentaire de création est en cours.

 

 

Graduated from the Haute Ecole d'Art in Saint-Luc Brussels, I worked several years as an independent in interior architecture before passing the entrance exams for INSAS. After two years in film directing section, I followed a program of the S.I.C. (Sound Image Culture), a one-year master's in creative documentary and visual anthropology. I made my first short documentary "Our Wedding". A film in "I", where I explore the subject of early marriage. "Beyond Ararat" (2013), is a continuation of this first work, the quest for identity and memory through portrait of Anatolian women (Turks, Kurds and Armenians). In 2011, with Anne Ransquin, a friend photographer, we traveled through Balkans to realize a film / photo installation project "Clivovich vs Kebabtje". The question was : What separates people and at the same time connects them ? Borders are not necessarily where we believe it. The main theme that I treat in cinema is woman. Who is woman in our world today ? My documentary film "Rendez-vous sur le quai" was produced as part of an exhibition for the Brussels City Architecture Foundation. As an answer to the question "And the woman in the city ?" I realized a boat ride, to the rhythm of water which is one of the few feminine elements in the public space where the violence towards women's body is omnipresent. I followed a year in Master's Degree at the University (ULB), Writing and Cinematographic Analysis. "Red Moons" (2019), full length documentary, with "Our Wedding" and "Beyond the Ararat", closes the trilogy on the quest for identity.

Currently, I'm writing a fiction feature film and a documentary film is underway.